Santé et sécurité au travail

Un objectif commun, travailler sans risque

La sécurité au travail constitue la première exigence de la politique de ressources humaines du Groupe. Depuis 2010, le Groupe PSA poursuit une dynamique de sécurité au travail ambitieuse, reposant sur l’implication des collaborateurs du Groupe, et en premier lieu du Comité de Direction Générale, comme des prestataires. L’ensemble du personnel est intéressé aux résultats sécurité au travers de la mise en place d’objectifs personnels pour les managers et de l’intégration de ce critère dans les accords d’intéressement.

La mise en œuvre de la politique « sécurité et santé au travail » du Groupe s’appuie sur le déploiement du SMST ou Système de Management de Sécurité et de la Santé au Travail. Tous les établissements sont engagés dans cette démarche structurée qui, en quatre ans d’existence, a déjà montré son efficacité. Le Groupe considère que la seule cible acceptable est de travailler sans accident et qu’il ne peut y avoir de développement efficace sans sécurité assurée pour tous les salariés.

Ce référentiel vise l’évaluation, le suivi et la maîtrise du risque à tous les niveaux de l’entreprise, dès la conception d’un nouveau produit, procédé ou installation, jusqu’à l’évaluation de chaque poste de travail. La prévention et l’amélioration continue de la sécurité sont également des piliers du SMST.

PSA a choisi de centrer son action sur cinq points prioritaires : la prévention des troubles musculo-squelettiques, les risques chimiques, les risques psychosociaux, les risques routiers et le développement de la détection des comportements à risque.

La santé au travail dépend de tous

Tous les acteurs de la vie du Groupe sont invités à partager les comportements fondamentaux en matière de sécurité et santé au travail : exemplarité, vigilance et réactivité.

Ainsi, chacun s’implique :

  • les salariés sont responsables de leur propre sécurité et participent à l’amélioration de leurs conditions de travail ; ils sont sensibilisés aux enjeux par l’information, la formation et l’encadrement,
  • l’encadrement met en œuvre la feuille de route du SMST ; il garantit le respect des règles de sécurité, prend en compte les suggestions pour la prévention des risques, et prend des mesures pour éradiquer toutes les situations à risque,
  • les partenaires sociaux participent au déploiement du SMST et sont associés aux démarches de prévention,
  • les fournisseurs extérieurs sont tenus au respect des règles de sécurité dans les établissements du Groupe.

Aujourd’hui, les résultats de cette politique sécurité et santé au travail, en nette progression dans toutes les activités et dans toutes les directions, démontrent que le Groupe est durablement engagé dans une amélioration de tous ces indicateurs. Le taux de fréquence des accidents avec arrêt a ainsi fortement régressé, passant de 4,63 points en 2009 à 1,19 point en 2013. Le Groupe s’est donné pour objectif de poursuivre dans cette voie, en ciblant à la fois les comportements individuels et collectifs afin de transformer durablement la culture sécurité du Groupe. Maintenir dès 2014, un taux de fréquence des accidents avec arrêt (incluant les salariés et les intérimaires) d’un point est une ambition partagée par tous.

Chiffre :

1,78 point en 2012 contre 2,42 points en 2011 = taux de fréquence des accidents du travail avec arrêt.