Engagement environnemental

Protéger l’environnement par le développement d’une offre de véhicules propres et de services de mobilité, ainsi que par la performance de l'outil industriel.

L’engagement du Groupe en faveur de la protection de l’environnement est l’un des axes fondamentaux de sa politique RSE. L’enjeu ? Réduire les impacts environnementaux liés à la production mais aussi à l’usage de l’automobile. Le Groupe PSA y travaille en développant une offre ambitieuse de véhicules propres et de services de mobilité, mais aussi en s’efforçant de réduire l’empreinte environnementale de ses sites.

La voiture propre dans le viseur de la R&D

Le Groupe PSA déploie des technologies innovantes pour réduire les émissions de ses véhicules, tout en optimisant l’utilisation des ressources naturelles.

  • Consommation à l’usage des véhicules du Groupe PSA : une communication transparente et responsable vis-à-vis des clients et des territoires

    Le contexte :

    En novembre 2015, dans un contexte médiatique ayant jeté le discrédit sur le secteur automobile, le Groupe PSA a décidé de s’inscrire dans une démarche de transparence vis-à-vis de ses clients, en publiant la consommation de ses voitures en usage réel. Cette initiative transparente et responsable vis-à-vis des clients et des territoires, est une première mondiale dans l’industrie automobile.

    Un protocole fiable, issu d’une démarche scientifique robuste :

    Les mesures de consommation en usage réel sont obtenues par l’application d’un protocole d’essais défini avec les organisations non gouvernementales (ONG) Transport & Environment (T&E) et France Nature Environnement (FNE), audités par Bureau Veritas.

    Ce protocole de mesure de consommation en usage réel, publié en octobre 2016, définit les moyens (matériel nécessaire…) et les méthodes (mesures et post-traitement) devant être mis en œuvre systématiquement pour mesurer la consommation réelle moyenne du client moyen.

    Ce protocole se déroule en trois étapes :

    • sélection et vérification du véhicule
    • roulage du véhicule et mesure
    • post-traitement des résultats de mesure

    Les mesures sont réalisées sur des axes routiers publics ouverts à la circulation dans des conditions de conduite réelle (utilisation de la climatisation, poids des bagages et des passagers, déclivités etc…) et avec des conducteurs non professionnels.

    Ce protocole fiable et robuste confirme la consommation en usage réel des clients du Groupe PSA, ainsi que les résultats de la base de données indépendantes d’enquêtes clientèles.

    A ce jour, la consommation en usage réel de 40 modèles Peugeot, Citroën et DS sont disponibles sur les sites internet des 3 marques. D’ici fin 2016, un total de 50 résultats seront publiés.

    A cette date, un simulateur sera mis en ligne permettant aux clients de prévoir la consommation de leur véhicule en fonction de leur mode de conduite et de leur usage.

    Pour 2017, le Groupe PSA, Transport & Environment, France Nature Environnement et Bureau Veritas étendront ces mesures aux émissions d’oxydes d’azote (NOx) en usage réel selon le même protocole.

  • Optimisation des motorisations thermiques

    Avec une moyenne de 104,4 g de CO2/km, contre 119,8 g en moyenne sur le marché, le Groupe PSA est le leader européen de la réduction des émissions de CO2. Une bonne partie de cette performance est due au « downsizing » de ses moteurs à essence. Sa dernière génération de moteurs Diesel, équipée de la technologie SCR (Selective Catalytic Reduction), élimine quant à elle jusqu’à 90 % des oxydes d’azote (NOx).

  • Développement de l’hybride et de l’électrique

    Parallèlement à ces avancées sur les motorisations thermiques, le Groupe poursuit le développement d’hybrides rechargeables et d’une seconde génération de véhicules électriques.

  • Optimisation des équipements et de l’architecture des véhicules

    Tous ces éléments sont pris en compte pour réduire les émissions de CO2 : masse, aérodynamique, résistance au roulement, gestion électrique, aide à la conduite…

  • Gestion durable des matériaux

    Dès la conception du véhicule, le Groupe PSA s’engage à optimiser l’utilisation des ressources naturelles en intégrant des matériaux verts ou recyclés dans ses véhicules et en garantissant leur recyclabilité.

Les services de mobilité, un horizon porteur

Sur un marché de la mobilité estimé à plus de 13 milliards d’euros en Europe en 2020, le Groupe PSA renforce son identité de fournisseur de mobilité, avec l’ambition de se positionner comme un acteur mondial clé. Il propose ainsi un bouquet d’offres répondant aux nouvelles attentes des clients, qui perçoivent désormais moins l’automobile comme un bien d’équipement que comme un objet de mobilité.

La location courte durée : Peugeot Rent, Citroën Rent et DS Rent sont les services de location courte durée proposés par les concessionnaires des marques. Ils répondent à plusieurs besoins : location de courte durée classique, essai prolongé d’un véhicule neuf et véhicule de remplacement lors d’un entretien.

L’autopartage, dont les prévisions tablent sur 60 millions d’utilisateurs d’ici 2020 en Europe.

L’autopartage urbain public :

  • L’accord de coopération signé en 2015 entre le Groupe PSA et le Groupe Bolloré concrétise une ambition commune de devenir un acteur majeur du marché de l’autopartage intra-urbain dans le monde entier. Signe de son expertise en la matière, le Groupe PSA offre à Berlin depuis 2013 un service similaire à celui de l’Autolib parisien : Citroën Multicity Carsharing.

L’autopartage entre particuliers :

Les prises de participation du Groupe PSA dans 2 startups sont complémentaires :

  • Koolicar offre une technologie innovante et unique : un boîtier connecté pouvant équiper tous types de véhicules facilite la location de voitures dans la rue.
  • TravelCar  est quant à lui principalement concentré dans les lieux de voyage (gares et aéroports) des pays européens.

L’autopartage en entreprise :

Depuis 2013, Share Your Fleet permet aux salariés de réserver leur véhicule de service en ligne et de le déverrouiller avec leur badge (plus besoin d’aller chercher les clés !). Ce service permet également à l’entreprise de réduire ses coûts grâce à une utilisation optimisée des véhicules en pool.

La gestion de flotte : service dédié aux entreprises, Connect Fleet Management répond aux trois problématiques des gestionnaires de parc :

  • l’entretien du parc, avec la remontée de l’ensemble des alertes mécaniques ;
  • la réduction des coûts de carburant et la lutte contre l’effet de serre, avec l’affichage de la consommation réelle des véhicules et un module d’éco-conduite proposant des conseils personnalisés aux utilisateurs ;
  • l’optimisation de l’utilisation des véhicules avec la remontée des heures d’utilisation, des distances parcourues et la géolocalisation.

L’écologie industrielle des sites du Groupe

L’usine excellente, l’objectif du Groupe à l’horizon 2025, vise non seulement la performance industrielle, mais aussi la maîtrise des impacts environnementaux des sites de production. L’écologie industrielle des sites répond à cinq enjeux dans ce domaine :

  • La réduction de l’empreinte carbone des sites

    elle est menée grâce à la baisse de la consommation d’énergie, à l’origine de 80 % des émissions de CO2 des usines, l’optimisation des activités logistiques et le recours accru aux énergies renouvelables.

  • La réduction des nuisances et des rejets industriels

    depuis 1995, elle s’est traduite par la division par trois des émissions de COV (composés organiques volatiles) et la division par deux des émissions de dioxyde de souffre et d’azote.

  • La valorisation des déchets

    afin de lutter contre le gaspillage des ressources naturelles, les sites du Groupe ont réduit le volume des déchets (le poids des déchets par véhicule a baissé de 45 % depuis 1995) et favorisé les filières de recyclage et de valorisation.

  • La maîtrise du cycle de l’eau

    avec une consommation par véhicule divisée par quatre depuis 1995, s’accompagne du développement de programmes de traitement et de recyclage.

  • Préserver la biodiversité

    l’activité industrielle du Groupe PSA ne présente pas un risque élevé pour les milieux naturels mais, étant donné le nombre et la taille de ses sites, le Groupe s’attache néanmoins à préserver la biodiversité à proximité de ses implantations.