Clean technologies

Un véhicule propre pour chacun

Le durcissement des réglementations européennes en matière d’émissions de CO2, joint à la montée en puissance des préoccupations environnementales, a contribué à faire de la voiture propre l’un des axes majeurs de la stratégie d’innovation du Groupe. Pionnier en la matière, le Groupe PSA est aujourd’hui le leader européen, avec 104,4 g/km de CO2 émis par véhicule en moyenne, contre une moyenne du marché à 119,8 g/km.

Des moteurs thermiques plus propres

Pionnier en matière de réduction de l’impact environnemental de ses véhicules, le Groupe PSA a anticipé les normes de dépollution pour proposer, dès les années 90, des moteurs plus respectueux de l’environnement. En 2015, 43 % des ventes de véhicules du Groupe émettent moins de 100 g de CO2/km.

  • Le Groupe est à l’origine d’innovations majeures sur les moteurs Diesel

    • Le filtre à particules (FAP), commercialisé dès 2000, est aujourd’hui la solution la plus performante du marché. Le dernier en date, le filtre à particules additivé élimine 99,9 % des particules émises par un moteur Diesel. En 2015, 91 % des véhicules Diesel vendus dans le monde par PSA sont équipés d’un FAP.
    • La ligne d’échappement BlueHDi, déployée progressivement depuis fin 2013 sur les motorisations Diesel du Groupe, est constituée de la technologie SCR (Selective Catalytic Reduction) qui élimine jusqu’à 90 % des oxydes d’azote (NOx). Positionnée en amont du FAP, la technologie SCR permet également de réduire les émissions de CO2 de 4%. La ligne d’échappement BlueHDi équipe désormais toutes les motorisations Diesel Euro6 des véhicules particuliers européens produits par le Groupe PSA.
  • En moins de 10 ans, le Groupe aura renouvelé toute sa gamme de moteurs essence

    La motorisation 3 cylindres Essence EB PureTech a réduit les émissions de CO2 de 18 % en moyenne par rapport aux moteurs 4 cylindres atmosphériques qu’elle a remplacés. Cette technologie très performante et innovante a fait l’objet de 52 dépôts de brevets. Le moteur EB Turbo PureTech 3 cylindres essence a reçu en 2015 et 2016, le Prix du Moteur de l’année dans sa catégorie (1,0 L à 1,4 L).

  • 99,9%

    des particules émises par un moteur Diesel éliminées grâce au filtre à particules additivé du Groupe PSA

  • 18%

    d’émissions de CO2 en moins avec la nouvelle famille de motorisations 3 cylindres essence EB PureTech développée par le Groupe PSA

Des hybrides aux véhicules électriques

Réduire l’impact environnemental des véhicules, c’est aussi inventer des solutions de mobilité propre adaptées à la diversité des usages et budgets de chacun. Les technologies développées par le Groupe reflètent la maturité de son questionnement en la matière.

Hybride : des options variées

  • Stop & Start et e-HDi : la technologie Stop & Start arrête et redémarre automatiquement le moteur, avec un gain d’émissions de CO2 en ville jusqu’à 15 %. Elle est déployée sur la quasi-totalité des gammes en Europe et à plus de 20% en Chine.
  • Hybrid4: premier moteur diesel hybride électrique au monde, cette technologie est une vraie rupture en matière de consommation avec une réduction de 30 % et des émissions de CO2 (moins de 100 g/km).
  • HybridAir : autre innovation en rupture et étape clé vers la voiture à 2 l/100 km, cette chaîne de traction offre jusqu’à 45 % de gain de consommation par rapport à une motorisation conventionnelle.
  • Hybride essence rechargeable : une chaîne de traction hybride rechargeable couplée à un moteur essence fera son apparition sur les véhicules des segments C et D dès 2019, 7 hybrides essence rechargeable seront commercialisés d’ici 2021. Cette chaîne de traction permettra de réduire considérablement la consommation de carburant (40%) et sera dotée des meilleures prestations d’hybridation :
    • des modèles SUV et CUV avec une motricité électrique performante 4×4
    • une autonomie de 60 km en mode électrique
    • une habitabilité généreuse et sans compromis (passagers et coffre)

Véhicule électrique

Pionnier du véhicule électrique, le Groupe a vendu 18 700 voitures particulières et utilitaires électriques dans le monde depuis 2010. Parmi les expérimentations menées, plusieurs projets contribuent à un développement progressif de l’usage de véhicules électriques, notamment en milieu urbain.

  • Depuis septembre 2015, le groupe produit la Bluesummer dans le cadre d’un accord de coopération stratégique avec Bolloré.
  • Au printemps 2016, Citroën a sorti la E-MEHARI, un cabriolet 4 places électrique doté d’une autonomie de 200 kilomètres.
  • Le Groupe PSA conçoit également la version électrique de la plateforme CMP (« Common Modular Platform »), développée en partenariat avec DFM (Dongfeng Motors), dédiée aux citadines, berlines cœur de gamme et SUV compacts. Cette version électrique e-CMP cofinancée par les deux parties, permettra de proposer une nouvelle génération de véhicules électriques polyvalents et spacieux, offrant une autonomie de conduite jusqu’à 450 km et des solutions de recharge ultra rapide offrant jusqu’à 12 km d’autonomie par minute de recharge. Quatre versions électriques seront commercialisées d’ici 2021 dont la première dès 2019.
  • Le projet VéLV pourrait quant à lui révolutionner la mobilité en milieu urbain : ce concept de trois roues électrique très maniable roule à 110 km/h avec une autonomie de 100 km.

Repenser la conception, l’architecture et les équipements

Au-delà des technologies moteur, hybride et électrique, c’est en optimisant l’ensemble de la conception et des caractéristiques de ses véhicules que le Groupe PSA se positionne en leader de la voiture propre.

  • L’allègement des véhicules : la combinaison de nouveaux procédés, techniques et matériaux permet de réduire la masse des véhicules de plus de 100 kg par rapport aux véhicules de la génération précédente. Un exemple : la Citroën C4 Cactus pèse 200 kg de moins qu’une Citroën C4.
  • La gestion des énergies : le recours de technologies à faible consommation d’énergie pour la climatisation et l’éclairage.
  • L’éco-conception des véhicules : le Groupe PSA s’est engagé à limiter l’impact environnemental de ses véhicules dès leur conception du véhicule jusqu’à leur fin de sa vie. Le Groupe s’est ainsi engagé à intégrer 30 % de matériaux recyclés ou biosourcés dans la fabrication de ses véhicules. Le taux de valorisation des véhicules atteint 95 % (2015) dont 85 % sont réutilisés ou recyclés.