Le Groupe PSA partenaire de l’initiative « Moi(s) sans tabac »

Saviez-vous que 6 fumeurs sur 10 souhaitent arrêter de fumer ? Pour leur donner plus de chance de réussir, l’agence Santé Publique France lance une nouvelle campagne de prévention du tabagisme : le « Moi(s) sans tabac ». Son objectif : inciter les fumeurs à s’arrêter pendant tout le mois de novembre…et plus si possible ! Le Groupe PSA est partenaire de cette première édition. Hugues Leloix, médecin coordinateur du Groupe, nous en dit plus.

Pouvez-vous nous présenter l’initiative « Moi(s) sans tabac » ?

Cette initiative a été créée pour montrer à chaque fumeur qu’il est possible d’arrêter… pas forcément définitivement bien sûr mais se fixer le challenge d’arrêter un mois, c’est déjà un vrai premier pas. L’efficacité de la démarche est basée là-dessus. Ce qu’il faut, c’est trouver un déclencheur. Et le fait de proposer un challenge sympathique, avec une dimension collective, en ne mentionnant pas forcément les méfaits du tabac mais l’aspect enthousiasmant du fait d’arrêter, c’est ce qui va permettre de déclencher l’envie d’essayer d’arrêter.

Concrètement chez PSA, comment va se dérouler ce mois de novembre?

On a déjà commencé à sensibiliser les collaborateurs grâce à des actions de communication interne. Nous relayons notamment sur l’intranet du Groupe des messages forts utilisés dans les campagnes de sensibilisation extérieures. Chaque rencontre entre le personnel des services de santé et les salariés est également propice à la sensibilisation et au rappel des dispositifs existants. Nous allons aussi proposer un accompagnement pour tous ceux qui souhaitent s’engager. Un poster-témoignage mettra en avant tout ceux qui auront participé à l’initiative.

« Le fait de proposer un challenge sympathique, avec une dimension collective, c’est ce qui va permettre de déclencher l’envie d’essayer d’arrêter. »

Le point d’orgue de la campagne chez PSA est prévu pour le 18 novembre. A cette date, tous les établissements du Groupe parleront de la thématique tabac. En France, nous serons en plein dans la campagne « Moi(s) sans tabac », et nous allons donc essayer d’amener le plus possible de fumeurs à arrêter jusqu’au 18 novembre et, je l’espère, au-delà. Ce message sera également relayé à l’étranger : tous les services de santé seront associés à cette démarche.

Et ensuite, comment va s’organiser le suivi des participants ?

Les messages seront diffusés jusqu’à la fin de la première semaine de novembre. Ensuite, on va accompagner tous ceux qui seront engagés dans la démarche pour maintenir leur motivation. Un des points forts de cette démarche c’est que le message n’est pas « vous allez arrêter pour toute votre vie » mais « faites l’essai et vous allez voir, vous allez réussir à arrêter 30 jours ». Donc, il faut essayer, et essayer en équipe, c’est plus facile et plus agréable !

Source : http://inpes.santepubliquefrance.fr/30000/actus2015/013-tabac-donnees-barometre-2014.asp